Raccordement et vente de l’excédent

Actuellement, de plus en plus de ménages optent pour l’utilisation de l’énergie renouvelable pour réduire la consommation énergétique de leur domicile. Cela leur demande d’installer des dispositifs nécessaires pour une production constante d’électricité permettant de répondre au besoin énergétique ménager au quotidien. Au fil du temps, une surproduction peut alors se constater surtout lorsque le ménage installe des moulins à vent ou des panneaux photovoltaïques. Et quand ceci vient à se produire, il est important de penser à la vente du surplus pour un revenu en sus.

 

Les avantages du raccordement d’un moulin ou un panneau solaire au système de distribution

 

Quand un ménage choisit d’installer un moulin à vent producteur d’énergie ou un panneau solaire sur son réseau de distribution électrique, il sera plus indépendant en termes de production et de consommation énergétique. En effet, il ne passera plus par le fournisseur de service de l’état et aura plus d’autonomie. Cela impactera sur la facture énergétique étant donné qu’il pourra faire des économies. Un autre avantage majeur se situe dans le prix d’achat du matériel. Au fil des années, les appareils et le coût du raccordement de ces dispositifs sur le réseau de distribution n’ont cessé de diminuer. Cependant, chez le fournisseur principal, la vente et son prix sont toujours en constante augmentation.

 

Le tarif de revente de l’excédent de production d’énergie

 

Pour les ménages qui optent pour l’installation de dispositifs éoliens ou photovoltaïques, EDF peut se charger de l’achat de l’excédent de production. Ce dernier se chargera alors de gérer cette surproduction et de la revendre à d’autres abonnés. Cependant, force est de constater qu’actuellement, le prix d’achat de l’énergie issu des moulins à vent ou des panneaux solaires est souvent très bas, tandis que la revente est assez élevée. C'est-à-dire qu’EDF vend le KWh à 0.2393 euros, ce qui est largement supérieur au prix d’achat de la production. Ce tarif de vente devrait encore augmenter dans les prochaines années. Il est donc préférable de s'auto-alimenter que d’acheter au niveau d’un fournisseur. Cela aura l’avantage de permettre une autoconsommation et une meilleure gestion de l’énergie et de la facture qui incombe. La surproduction du ménage pouvant toujours être revendu à EDF à raison de 0.314 euros/kWh minimum, l’excédent.

Pour en savoir plus: https://particuliers.engie.fr/economies-energie/conseils/energies-renouvelables/tarif-achat-photovoltaique-rachat-electricite.html

 

Comment vendre la surproduction ?

 

Pour pouvoir vendre la surproduction dans ce cas, il faut passer par un contrat de raccordement avec EDF. Ce dernier se chargera de tous les travaux de raccordement. Ensuite, il faudra demander le contrat d’achat à ce fournisseur qui durera 20 ans et qui permettra de mentionner si le producteur vendra toute la production énergétique à EDF ou seulement l’excédent. Pour l’installation et le raccordement, il faudra donc un onduleur spécial sur le réseau de distribution, ainsi qu’un compteur de vente. Concernant la taxe appliquée sur cette revente, les ménages concernés sont totalement exonérés. Cependant, il existe quelques conditions d’application à cette exonération. La première étant la disponibilité d’un maximum de deux installations de production d’énergie renouvelable sur le bâtiment. Cela, que ce soit sur le bâtiment de résidence principale ou secondaire. La deuxième est que l’énergie produite et revendue doit servir seulement à un usage domestique et non professionnel.

 

 

Submitting Form...

The server encountered an error.

Form received.

Contact

Mentions Légales

© 2017  moulins-cereales.fr